La sclérodermie systémique

La sclérodermie systémique

Dès qu’une sclérodermie touche autre chose que la peau, elle est dite systémique. En général, le phénomène de Raynaud en est la marque, associé ou non à l’atteinte d’un organe. La classification des sclérodermies systémiques se fait sur l’atteinte cutanée :

Les sclérodermies systémiques distales ou sclérodactylies, qui touchent les extrémités des membres (surtout les doigts des mains)

Les sclérodermies systémiques intermédiaires, qui touchent les membres et la face. La sclérose de la peau s’étend des doigts vers les mains et les bras. A terme, les jambes ainsi que les cuisses et le visage sont touchées. Le tronc est respecté. Le risque d’atteinte du tube digestif et des autres organes est plus important que dans les formes distales

Les sclérodermies systémiques diffuses, qui touchent aussi le tronc. La sclérose de la peau touche les membres, le visage et le tronc. C’est dans cette variété que la sclérodermie touche le plus d’organes et que le pronostic est le plus sérieux.

Sclérodermie systémique distale ou sclérodactylie

sclérodermies systémiques intermédiaires

sclérodermies systémiques diffuses

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés