Voeux 2018 du président

Cher(e)s Collègues, cher(e)s membres du GFRS,

Permettez-moi, en ce début d’année 2018 et au nom des membres du bureau du GFRS, de vous adresser nos meilleurs vœux pour vous-même et vos proches.

L’année 2017 a été marquée par la volonté de notre groupe de poursuivre l’ouverture à la francophonie, avec  des liens étroits avec l’Algérie, le Maroc et le Liban où certains d’entre nous sont allés animer des ateliers pratiques. Ces échanges qui ont été très enrichissants,  se poursuivront cette année.

Le conseil scientifique du GFRS a attribué 3 financements de recherche, grâce au soutien de ses partenaires industriels, dont on espère  qu’il se poursuive en 2018.

La réunion annuelle du GFRS, pour la première fois en 2017, ne s’est pas déroulée à Paris mais à Marseille. Malgré l’absence de certains d’entre nous qui n’ont pu faire le déplacement, la qualité de celle-ci n’en n’a pas été moins riche, grâce à une organisation parfaitement orchestrée. Vous pouvez déjà réserver la date du 15 Novembre 2018, retenue pour notre prochaine réunion annuelle à Paris. La réunion FAI2R consacrée à la sclérodermie organisée par le Pr Hachulla aura lieu le lendemain, le 16 novembre 2018, afin de ne générer qu’un déplacement.

Le Conseil d’Administration a renouvelé  5 de ses membres et parmi eux, trois jeunes collègues nous ont rejoint : Benjamin Chaigne, Christelle Nguyen et Grégory Pugnet. Leur implication se fera essentiellement au sein du « groupe recherche » « groupe bibliographique », et du Conseil Scientifique, assurant ainsi un nouvel élan à ces  thématiques fortes de notre groupe. Un appel à candidature pour le Conseil scientifique (qui souhaite s’agrandir), ouvert à tous les membres du GFRS, sera prochainement  lancé.

Le site www.sclerodermie.net a été redynamisé, avec la publication d’informations  d’ordre  pratique et scientifique. Chacun d’entre vous a la possibilité de l’alimenter à son gré.

Nous vous sensibilisons enfin à la journée du 29 Juin, « scleroderma day » où chacun peut, de manière très libre, manifester localement son implication dans cette maladie.

Je suis bien entendu à l’écoute de chacun ; n’hésitez-pas à participer activement au Groupe,  à me faire parvenir vos suggestions et à faire connaître le GFRS.

Dans cette attente, croyez, cher(e)s Collègues et cher(e)s membres du GFRS, à mes salutations les meilleures et les plus sincères.

Professeur Luc MOUTHON

Président du GFRS

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés