Etude ADUSE: Injection de cellules souches mésenchymateuses autologues issues de tissu adipeux dans la prise en charge des ulcères digitaux de la sclérodermie systémique.

Chers collègues,

Objectif principal :

L’objectif principal de cette étude est de comparer l’efficacité et la sécurité à 16 semaines des injections digitales d’ASC autologues versus placebo pour la cicatrisation des ulcères digitaux (UD) réfractaires ischémiques actifs (chronique et/ou récurrent dans les 3 mois suivant l’apparition de l’ulcère digital) chez les patients atteints d’une sclérodermie systémique. ClinicalTrials: NCT04356755

Objectifs secondaires :

– Evaluer l’efficacité des injections locales d’ASC autologues sur la cicatrisation des UD, l’absence de complications ou d’apparition de nouveaux UD, et sur la qualité de vie et l’échelle de la douleur des patients.

– Evaluer le phénotype et le profil cytokinique, l’activité immuno-modulatoire et angiogénique des ASC injectées.

– Réaliser un immuno-monitoring des biomarqueurs vasculaires et une bio-banque de sérum et de plasma.

Critères d’inclusion :

– Patients majeurs âgés de plus de 18 ans, atteint d’une sclérodermie systémique qui répond aux critères ACR/EULAR 2013

– Patient ayant au moins un ulcère ischémique digital actif, localisé au-delà de l’articulation inter phalangienne proximale (mais non situé sur les calcifications sous-cutanées ou le relief osseux) et réfractaire après 10 ± 2 semaines de traitement standard.

Critères de non inclusion (non exhaustifs) :

Relatifs au patient :

– Patient fumeur ou sevré depuis moins de 3 mois

– Patients sous statines, vasodilatateurs, antagonistes des canaux calciques, inhibiteurs de l’ACE, nitroglycérine, α-bloquants adrénergiques, antagonistes des récepteurs adrénergiques ou de l’angiotensine II, N-acétylcystéine ou héparine de bas poids moléculaire depuis moins de 3 mois ou non stable depuis 1 mois.

– Antibiotiques systémiques (par voie orale et IV) permettant de traiter les UD infectées dans les 4 semaines

– Injection locale de toxine botulique dans un doigt dans les 4 semaines

– Sympathectomie chirurgicale des membres supérieurs ou débridement de la plaie de moins d’un mois,

– Patient ayant subi une greffe de cellules souches hématopoïétiques (HSCT) autologue

– Patients avec indication d’intensification par HSCT autologue

– Antécédents de cancer au cours des cinq dernières années,

– Séropositivité à VIH-1 ou 2, HTLV-1 ou 2, VHB ou VHC

Relatif à chaque UD :

– Ulcère digital dû à des affections autres que la sclérodermie, non ischémique, avec ostéomyélite ou infection cliniquement non contrôlée, infecté nécessitant une antibiothérapie systémique ou nécessitant une intervention chirurgicale urgente.

Méthodologie : 

Phase II, multicentrique, prospective, randomisée, contrôlée vs placebo. Patients suivis pendant 16 semaines.

Contacts :

Investigateur Coordonnateur : Dr Grégory PUGNET

Tel : 05 61 77 71 26

Mail pugnet.g@chu-toulouse.fr

Module Biothérapies CIC 1436 Toulouse : Marine LEBRIN-SERRENTINO ; Laetitia BUGAREL ; Fabian GROSS

Tel : 05 61 32 37 24

Mail lebrin.m@chu-toulouse.fr ; bugarel.l@chu-toulouse.fr ; gross.f@chu-toulouse.fr

PDF Embedder requires a url attribute PDF Embedder requires a url attribute PDF Embedder requires a url attribute Triptyque-ADUSE-15062020-V2-2


Merci de votre participation, bien cordialement,

Etude SCLEROSNP Description clinique, électro-neuro-myographique et pronostic des neuropathies périphériques au cours de la Sclérodermie systémique

L’objectif de cette étude est de savoir si vous avez dans votre file active des cas de patients adultes avec une sclérodermie systémique (SSc) ayant bénéficié d’un ENMG.

Objectifs :

  • Etablir une grande série de cas de SSc compliquées d’une neuropathie périphérique.
  • Décrire les caractéristiques cliniques, biologiques, immunologiques, électro-neuro-myographiques, le traitement et le pronostic des neuropathies périphériques survenant au cours d’une SSc.
  • Déterminer les facteurs associés à la survenue d’une neuropathie périphérique chez les patients atteints d’une SSc comparé à un groupe témoins, apparié sur l’âge et le sexe, de patients SSc sans atteinte neurologique périphérique.

Critères d’inclusion :
Patients majeurs âgés de plus de 18 ans,

Pour les cas :

– Patient atteint d’une sclérodermie systémique qui répond aux critères internationaux validés ACR/EULAR 2013(1)

– Patient pour lequel un diagnostic de neuropathie périphérique incident a été porté entre 2008 et 2018, sans autre étiologie mise en evidence

Pour les témoins :

– Patient atteint d’une sclérodermie systémique qui répond aux critères internationaux validés ACR/EULAR 2013(1) SANS diagnostic de neuropathie périphérique clinique

– Appariement sur le sexe, l’âge (± 5 ans) et la forme cutanée de la SSc (Recrutement Cas et Témoin par chaque centre (1 cas/1 témoin))

Méthodologie : 

Etude observationnelle, multicentrique, rétrospective avec relecture centralisée des ENMG.
Collection de données cliniques et para-cliniques sur la SSc et les différents traitements ainsiq que l’évolution selon la fiche de recueil de données en pièce jointe.


Le recueil pourra être fait par l’équipe investigatrice sur la base des CRH, une fois les cas signalés ou bien par remplissage directement de la feuille de recueil.

  • Pour télécharger le synopsis cliquez ICI
  • Pour télécharger la fiche de recueil de donnéescliquez ICI
  • Pour télécharger la note d’informationcliquez ICI

Merci de votre participation
Bien cordialement

Tiphaine Porel et Grégory Pugnet

Etude Scléro-macrovasc

Titre de l’étude : Caractéristiques cliniques et paracliniques des patients atteints de Sclérodermie Systémique compliquée d’une amputation de tout ou partie d’un membre inférieur: Etude cas-témoins au sein du GFRS. Etude Scléro-macrovasc

Dernières nouvelles en date du 28/04/2020: cette étude est désormais terminée et a fait l’objet d’une publication dans la revue “journal of scleroderma and related disorder”

 Porteur du projet : Julien Bertolino (julien.bertolino@ap-hm.fr), Interne DES de médecine interne (5ème année). Service de Médecine Interne, Hôpital Nord, CHU Marseille.

Responsable : Pr Brigitte Granel (brigitte.granel@ap-hm.fr) Service de Médecine Interne, Hôpital Nord, CHU Marseille


Résumé: La sclérodermie systémique (ScS) est une maladie systémique auto-immune rare, caractérisée par une fibrose cutanée et viscérales et une atteinte des artérioles et des microvaisseaux. L’atteinte vasculaire fonctionnelle et structurale prédomine classiquement au niveau de la microcirculation comme en témoigne le syndrome de Raynaud et les ulcères pulpaires ischémiques. Une atteinte macrovasculaire distale est décrite chez les patients particulièrement au niveau des membres supérieurs mais reste peu connue au niveau des membres inférieurs. L’atteinte macrovasculaire surajoutée à la microvasculopathie peut se compliquer de lésions ischémiques sévères et d’une impossibilité de revascularisation, pouvant conduire à l’amputation d’un membre. A ce jour, la physiopathologie de l’atteinte macrovasculaire de la ScS reste inconnue: athérosclérose accélérée, dysfonction endothéliale dans le contexte dysimmunitaire, retentissement d’amont de l’atteinte microvasculaire oblitérante ?

Lire la suite…

Cibles cellulaires des interférons de type I dans la sclérodermie systémique » INTERSCLERO

Edit du 17/02/2020

La sclérodermie systémique à l’instar d’autres maladies systémiques, semble caractérisée par l’expression augmentée dans les leucocytes sanguins de gènes de réponses aux interférons de type I. Cette signature interféron suggère l’implication de ces cytokines dans la physiopathologie de la maladie et peut être dans son pronostic. Cependant, le rôle des interférons dans la sclérodermie est mal connu ; en particulier, les leucocytes sanguins répondeurs à ces cytokines n’ont pas été identifiés. Le projet vise donc à isoler les différentes populations leucocytaires chez des patients sclérodermiques afin de déterminer lesquelles présentent cette signature interféron. Cette signature sera évaluée par la mesure de l’expression génique d’un panel sélectionné de gènes répondeurs aux interférons. Le score déterminé sera comparé à celui obtenu chez des patients atteints de lupus et des témoins sains. Après obtention tardive de l’autorisation du CPP Ile de France II l’étude a pu commencer début novembre 2019 et déjà un quart des patients sclérodermiques ont pu être inclus. Les trois mois qui viennent seront décisifs pour finir ces inclusions. Nous exploiterons ensuite tous les échantillons pour présenter lors de la journée 2020 du GFRS nos résultats..

Janvier 2019

Dans le cadre de la journée annuelle du Groupe Francophone de Recherche sur la Sclérodermie systémique, a été présenté le projet ” Cibles cellulaires des interférons de type I dans la sclérodermie systémique »: INTERSCLERO, par les Drs Emmanuel Treiner & Grégory Pugnet

Objectifs • •Analyser la signature IFN au sein des différentes populations leucocytaires circulantes, chez les patients atteints de sclérodermie systémique. •Comparer aux cohortes de contrôles positifs (cohorte lupique) et négatifs (sujets sains) •Corrélations clinico-biologiques •

Critères d’inclusion •SSc récente répondant aux critères ACR/EULAR 2013

Vous trouverez ci-dessous la présentation du projet.

Intersclero-PUGNET-GFRS-2018

Protocole de recherche MSC: allogreffe de cellules souches mésenchymateuses

Le protocole MSC (PHRC 2011), coordonné par le Professeur Farge à Saint-Louis, évalue une thérapie innovante, l’allogreffe de cellules souches mésenchymateuses chez des patients présentant une sclérodermie systémique sévère.
Vous trouverez ci-dessous le diaporama de présentation de ce protocole MSC–SSc ainsi que son synopsis.

Edit du 22/05/2019: Les inclusions dans l’essai PHRC AOM 11250 « Sclérodermie systémique: MSC – Greffes de cellules souches mésenchymateuses allogéniques (MSC-SSc) » touchent à leur fin. Il reste désormais trois patients à inclure dans ce protocole de recherche avant le mois de septembre 2019. Nous faisons appel à  votre collaboration car il existe sûrement des patients pouvant bénéficier de cette approche thérapeutique.

Vous trouverez en pièce-jointe les critères d’inclusion au protocole MSC-SSc.

Si vous avez des patients susceptibles d’être éligibles à la greffe de cellules souches mésenchymateuses n’hésitez pas à contacter directement :

Edit du 23/05/2017: Allongement de de la période d’inclusion et modification des criteres d’inclusion. Vous trouverez ci-dessous les nouveaux documents de l’étude.

Le synopsis de l’étude (V8)

Télécharger (PDF, 393KB)

Le diaporama

Télécharger (PDF, 379KB)

Enquête en ligne: retentissement de la SSC sur la vie quotidienne

Afin de mieux comprendre le retentissement de la sclérodermie sur la vie quotidienne des individus, nous souhaiterions avoir votre avis sur le handicap global que vous observez chez vos patients.

Pour ce faire, nous vous invitons à compléter un questionnaire de 65 items générés après interviews de patients et dérivés de la Classification Internationale du Fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF). Ces items sont exhaustifs, ne sont pas hiérarchisés et peuvent être parfois surprenants ou inhabituels du point de vue des soignants. Certains items décrivent des situations générales et d’autres items des situations plus précises.

Lire la suite…

Evolution du scanner haute résolution au cours de la pneumopathie interstitielle diffuse associée à la sclérodermie systémique : description et facteurs pronostiques.

A. Forestier 1 2 3 4, N. Le Gouellec 1 2 3 4, H. Béhal 5, G. Kramer 6, T. Perez 7, V. Sobanski 1 2 3 4, S. Morell Dubois 1 2 3 4, M. Lambert 1 2 3 4, P-Y. Hatron 1 2 3 4, E. Hachulla 1 2 3 4, A. Duhamel 5, R. Matran 7, D. Launay 1 2 3 4, M. Rémy-Jardin 6.

1 Univ. Lille, U995, Lille Inflammation Research International Center (LIRIC), Lille, France; 2 Inserm, U995, Lille, France; 3 Service de Médecine Interne et Immunologie Clinique, Lille, France; 4 Service de Médecine Interne, Centre de Référence des maladies Auto-Immunes systémiques rares Nord et Ouest, Hôpital Claude Huriez Hospital, Université de Lille, Lille, France; 5 Univ. Lille, CHU Lille, EA 2694 – Santé publique : épidémiologie et qualité des soins, Unité de Biostatistiques, F-59000 Lille, France ; 6 CHU Lille, Département d’Imagerie Thoracique, Lille, France ; 7 CHU Lille, Service d’Explorations Fonctionnelles Respiratoires, Lille, France, INSERM U1019 – CNRS UMR 8204 Univ Lille Nord de France.

Objectifs : Cette étude avait pour objectifs de décrire l’évolution scanographique de la pneumopathie interstitielle diffuse (PID) au cours de la sclérodermie systémique (SSc) (PID-SSc), d’identifier les facteurs pronostiques liés à l’évolution de la PI et de déterminer si l’évolution des épreuves fonctionnelles respiratoires (EFR) était corrélée à l’évolution scanographique de la PID-SSc.

Lire la suite…

EFFICACITE DE LA MICROGREFFE ADIPEUSE ENRICHIE EN PLASMA RICHE EN PLAQUETTES DANS LE TRAITEMENT DU HANDICAP FACIAL CHEZ LES PATIENTS SCLERODERMIQUES

M. Abellan (1); J. Magalon (2,3,4,5) ; F. Sabatier (2,3,4,5) ; D. Casanova (1), C Philandrianos (1), B. Granel (2,6)

Auteur correspondant : Brigitte Granel: Service de Médecine interne Hôpital Nord, APHM, Marseille

Introduction :

Nous nous sommes intéressés au traitement de l’atteinte faciale de la Sclérodermie systémique (ScS), qui constitue un handicap majeur, tant sur le plan fonctionnel qu’esthétique.

Lire la suite…