Cibles cellulaires des interférons de type I dans la sclérodermie systémique » INTERSCLERO

Edit du 17/02/2020

La sclérodermie systémique à l’instar d’autres maladies systémiques, semble caractérisée par l’expression augmentée dans les leucocytes sanguins de gènes de réponses aux interférons de type I. Cette signature interféron suggère l’implication de ces cytokines dans la physiopathologie de la maladie et peut être dans son pronostic. Cependant, le rôle des interférons dans la sclérodermie est mal connu ; en particulier, les leucocytes sanguins répondeurs à ces cytokines n’ont pas été identifiés. Le projet vise donc à isoler les différentes populations leucocytaires chez des patients sclérodermiques afin de déterminer lesquelles présentent cette signature interféron. Cette signature sera évaluée par la mesure de l’expression génique d’un panel sélectionné de gènes répondeurs aux interférons. Le score déterminé sera comparé à celui obtenu chez des patients atteints de lupus et des témoins sains. Après obtention tardive de l’autorisation du CPP Ile de France II l’étude a pu commencer début novembre 2019 et déjà un quart des patients sclérodermiques ont pu être inclus. Les trois mois qui viennent seront décisifs pour finir ces inclusions. Nous exploiterons ensuite tous les échantillons pour présenter lors de la journée 2020 du GFRS nos résultats..

Janvier 2019

Dans le cadre de la journée annuelle du Groupe Francophone de Recherche sur la Sclérodermie systémique, a été présenté le projet ” Cibles cellulaires des interférons de type I dans la sclérodermie systémique »: INTERSCLERO, par les Drs Emmanuel Treiner & Grégory Pugnet

Objectifs • •Analyser la signature IFN au sein des différentes populations leucocytaires circulantes, chez les patients atteints de sclérodermie systémique. •Comparer aux cohortes de contrôles positifs (cohorte lupique) et négatifs (sujets sains) •Corrélations clinico-biologiques •

Critères d’inclusion •SSc récente répondant aux critères ACR/EULAR 2013

Vous trouverez ci-dessous la présentation du projet.

Intersclero-PUGNET-GFRS-2018

Protocole de recherche MSC: allogreffe de cellules souches mésenchymateuses

Le protocole MSC (PHRC 2011), coordonné par le Professeur Farge à Saint-Louis, évalue une thérapie innovante, l’allogreffe de cellules souches mésenchymateuses chez des patients présentant une sclérodermie systémique sévère.
Vous trouverez ci-dessous le diaporama de présentation de ce protocole MSC–SSc ainsi que son synopsis.

Edit du 22/05/2019: Les inclusions dans l’essai PHRC AOM 11250 « Sclérodermie systémique: MSC – Greffes de cellules souches mésenchymateuses allogéniques (MSC-SSc) » touchent à leur fin. Il reste désormais trois patients à inclure dans ce protocole de recherche avant le mois de septembre 2019. Nous faisons appel à  votre collaboration car il existe sûrement des patients pouvant bénéficier de cette approche thérapeutique.

Vous trouverez en pièce-jointe les critères d’inclusion au protocole MSC-SSc.

Si vous avez des patients susceptibles d’être éligibles à la greffe de cellules souches mésenchymateuses n’hésitez pas à contacter directement :

Edit du 23/05/2017: Allongement de de la période d’inclusion et modification des criteres d’inclusion. Vous trouverez ci-dessous les nouveaux documents de l’étude.

Le synopsis de l’étude (V8)

Télécharger (PDF, 393KB)

Le diaporama

Télécharger (PDF, 379KB)

Enquête en ligne: retentissement de la SSC sur la vie quotidienne

Afin de mieux comprendre le retentissement de la sclérodermie sur la vie quotidienne des individus, nous souhaiterions avoir votre avis sur le handicap global que vous observez chez vos patients.

Pour ce faire, nous vous invitons à compléter un questionnaire de 65 items générés après interviews de patients et dérivés de la Classification Internationale du Fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF). Ces items sont exhaustifs, ne sont pas hiérarchisés et peuvent être parfois surprenants ou inhabituels du point de vue des soignants. Certains items décrivent des situations générales et d’autres items des situations plus précises.

Lire la suite…

Evolution du scanner haute résolution au cours de la pneumopathie interstitielle diffuse associée à la sclérodermie systémique : description et facteurs pronostiques.

A. Forestier 1 2 3 4, N. Le Gouellec 1 2 3 4, H. Béhal 5, G. Kramer 6, T. Perez 7, V. Sobanski 1 2 3 4, S. Morell Dubois 1 2 3 4, M. Lambert 1 2 3 4, P-Y. Hatron 1 2 3 4, E. Hachulla 1 2 3 4, A. Duhamel 5, R. Matran 7, D. Launay 1 2 3 4, M. Rémy-Jardin 6.

1 Univ. Lille, U995, Lille Inflammation Research International Center (LIRIC), Lille, France; 2 Inserm, U995, Lille, France; 3 Service de Médecine Interne et Immunologie Clinique, Lille, France; 4 Service de Médecine Interne, Centre de Référence des maladies Auto-Immunes systémiques rares Nord et Ouest, Hôpital Claude Huriez Hospital, Université de Lille, Lille, France; 5 Univ. Lille, CHU Lille, EA 2694 – Santé publique : épidémiologie et qualité des soins, Unité de Biostatistiques, F-59000 Lille, France ; 6 CHU Lille, Département d’Imagerie Thoracique, Lille, France ; 7 CHU Lille, Service d’Explorations Fonctionnelles Respiratoires, Lille, France, INSERM U1019 – CNRS UMR 8204 Univ Lille Nord de France.

Objectifs : Cette étude avait pour objectifs de décrire l’évolution scanographique de la pneumopathie interstitielle diffuse (PID) au cours de la sclérodermie systémique (SSc) (PID-SSc), d’identifier les facteurs pronostiques liés à l’évolution de la PI et de déterminer si l’évolution des épreuves fonctionnelles respiratoires (EFR) était corrélée à l’évolution scanographique de la PID-SSc.

Lire la suite…

EFFICACITE DE LA MICROGREFFE ADIPEUSE ENRICHIE EN PLASMA RICHE EN PLAQUETTES DANS LE TRAITEMENT DU HANDICAP FACIAL CHEZ LES PATIENTS SCLERODERMIQUES

M. Abellan (1); J. Magalon (2,3,4,5) ; F. Sabatier (2,3,4,5) ; D. Casanova (1), C Philandrianos (1), B. Granel (2,6)

Auteur correspondant : Brigitte Granel: Service de Médecine interne Hôpital Nord, APHM, Marseille

Introduction :

Nous nous sommes intéressés au traitement de l’atteinte faciale de la Sclérodermie systémique (ScS), qui constitue un handicap majeur, tant sur le plan fonctionnel qu’esthétique.

Lire la suite…

Capacités d’efferocytose des macrophages dérivés de monocytes sanguins circulants au cours de la sclérodermie systémique

Alice Ballerie1,2, Alain Lescoat1,2*, Yu Augagneur1, Marie Lelong1, Claudie Morzadec1, Claire Cazalets2,Stéphane Jouneau1,4, Olivier Fardel1,3, Laurent Vernhet1, Patrick Jégo1,2 and Valérie Lecureur1. ( Rennes)

A defect in the apoptotic cell clearance (efferocytosis) by phagocytic cells may participate in autoimmunity and chronic inflammation. The mechanisms leading to the emergence of autoimmunity in systemic sclerosis (SSc) are still to be determined. In this study, the efferocytosis capacities of blood monocyte-derived macrophages (MDM) from patients with SSc were evaluated. Blood monocytes obtained from patients with SSc and healthy donors (HD) were differentiated in vitro into macrophages. The capacities of MDM to engulf CFSE+ apoptotic Jurkat human T lymphocytes were compared between SSc MDM and HD using flow cytometry. The expression of classical engulfing receptors in SSc MDM and HD MDM was also evaluated and their involvement in the modulation of efferocytosis was confirmed using a siRNA approach. The mean phagocytic index (PI) reflecting efferocytosis capacities of SSc MDM (PI = 19.3 + 3.0; n=21) was significantly decreased in comparison with the PI of HD MDM (PI = 35.9 + 3.0; n=31; p <0.001). In comparison with HD, SSc MDM exhibited a down-regulated expression of SR-B1, SR-A1 and Integrin β5. In HD MDM, the extinction of these receptors was followed by a reduction of efferocytosis only for the repression of Integrin β5, suggesting a possible selective role of this integrin in the impaired efferocytosis observed in SSc. As efferocytosis may be at the crossroads of inflammation, autoimmunity and fibrosis, in showing impaired efferocytosis capacities of blood MDM in SSc, our study offers new pathogenesis considerations for the involvement of macrophages in the autoimmune processes driving this disorder.

Lire la suite…

Etude du rôle de l’autophagie des cellules immunitaires lors de sclérodermie systémique

Cet article présente le travail du Dr F.Gros (université de Strasbourg), un des lauréats du Prix GFRS 2018

L’autophagie est un processus permettant la génération d’énergie et le recyclage de constituants des cellules. C’est un mécanisme majeur pour réguler la survie et l’état d’activation des cellules. Son fonctionnement détaillé n’a été exploré que récemment. L’autophagie joue un rôle majeur dans les cellules immunitaires, permettant par exemple la survie de cellules à longue durée de vie appelées cellules mémoires. L’autophagie régule également l’inflammation. Une dérégulation de l’autophagie des cellules immunitaires est observée lors de plusieurs maladies autoimmunes. Des versions particulières de gènes intervenant dans l’autophagie ont été décrites chez des patients atteints de sclérodermie, laissant penser qu’une dérégulation de cette voie biologique pourrait contribuer à la pathologie. Aucune information sur le rôle de l’autophagie des cellules immunitaires dans la pathologie n’est disponible à ce jour. Nous sollicitions ainsi les patients pour obtenir des cellules sanguines et mesurer l’activité autophagique des cellules immunitaires, pour la comparer à celle de sujets non-atteints. Nous souhaitons aussi étudier l’impact de la modulation de l’autophagie dans la survie et l’activation de ces cellules in vitro. Cette étude vise ainsi à montrer que l’autophagie constitue une cible prometteuse pour imaginer de nouvelles stratégies thérapeutiques.

Validation transculturelle et évaluation de la sensibilité au changement d’un questionnaire de limitations d’activité centré sur le patient

Dans le cadre de la journée annuelle du Groupe Francophone de Recherche sur la Sclérodermie systémique, a été présenté le projet ” Validation transculturelle et évaluation de la sensibilité au changement d’un questionnaire de limitations d’activité centré sur le patient:! Variabilité inter-observateur du handicap perçu au cours de la ScS ,  par les Drs Camille Daste, Christelle Nguyen

Service de Rééducation et de Réadaptation de l’Appareil Locomoteur et des Pathologies du Rachis,Hôpital Cochin

  • •SCISCIF : PHRC régional 2012
  • •Construction d’un core set de la Classification Internationale du Fonctionnement, du Handicap et de la Santé (CIF) pour la Scs •Dériver une échelle de limitation d’activité à partir des items du core set générés par les patients
  • Le projet est soutenu par le GFRS

Vous trouverez ci-dessous la présentation du projet.

N-GUYEN-Projet-GFRS-CN

Cardiac Diffusion-Weighted Imaging and T1 Mapping to Assess Myocardial Fibrosis and Perfusion Defect in Systemic Sclerosis

Benjamin Terrier1,2, Hervé Gouya3, Agnès Dechartres4,5, Moncef Ben Arfi3, Alice Bérézne1, Alexis Régent1,2, Bertrand Dunogué1,2, Jonathan London1,2, Pascal Cohen1, Loïc Guillevin1,2, Claire Le Jeunne1,2, Paul Legmann3, Olivier Vignaux3, Luc Mouthon1,2

1Department of Internal Medicine, National Referral Center for Rare Systemic Autoimmune Diseases of Ile de France, Hôpital Cochin, Assistance Publique–Hôpitaux de Paris (AP–HP), Paris; 2Paris Descartes University, Sorbonne Paris Cité, Paris; 3 Department of Radiology, Hôpital Cochin, AP–HP, Paris, France.

Abstract

Background. Myocardial microscopic fibrosis (MF) may occur during systemic sclerosis (SSc) and lead to impaired myocardial contraction and/or arrhythmia. Cardiac magnetic resonance imaging (MRI) is used for the noninvasive characterization of myocardium. The aim of this study is to evaluate the impact of CMRI with diffusion-weighted imaging (DWI) andT1 mapping sequences to assess perfusion defect and myocardial MF, respectively.

Lire la suite…