L’atteinte de la vessie dans la sclérodermie systémique

Dans la sclérodermie systémique la vessie peut être touchée par la fibrose ce qui la rend rigide, scléreuse et de taille diminuée.

Le detrusor, muscle qui commande sa contraction peut être atteint.

Plus rarement, des télangiectasies (taches rouges dues à la dilatation des petits vaisseaux) peuvent tapisser la muqueuse et causer une hématurie (émission de sang dans l’urine)

Tout ceci est responsable de troubles fonctionnels : mictions fréquentes, fuites urinaires voire incontinence urinaire imposant le port de protections, serviettes ou couches.

Bien sûr, c’est difficile à accepter et il ne faut pas hésiter à demander un soutien psychologique. La kinésithérapie peut être utile.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés