L’impuissance

L’impuissance

L’impuissance (ou la mauvaise qualité de l’érection) est un trouble fréquent dans la sclérodermie systémique. C’est même parfois la cause de la consultation qui conduira au diagnostic

Il faut d’abord expliquer comment se fait une érection. La verge est traversée par l’urètre qui est entouré d’un corps spongieux et de deux corps caverneux..Dans chaque corps caverneux on trouve, au centre l’artère caverneuse qui amène le sang dans des alvéoles dont les parois sont constituées par un muscle et des fibres collagènes. Le corps caverneux est enveloppé par une membrane, l’albuginée. Entre cette albuginée et la couche musculaire circulent les veinules par lesquelles le sang repart.

Quand l’érection est commandée par le centre nerveux, l’artère caverneuse se dilate; il y a un afflux de sang dans les alvéoles, et la pression repousse la couche musculaire vers l’albuginée. les veinules sont comprimées, le sang ne repart plus, ceci entraîne la rigidité pénienne.

La sclérodermie peut empêcher ce fonctionnement à quatre niveaux

  • directement sur le centre nerveux; dans ce cas, les érections nocturnes sont conservées
  • la fibrose du testicule entraîne une insuffisance de la production de la testostérone; dans ce cas, la libido baisse; il suffit de doser cette hormone pour confirmer le diagnostic
  • la sclérodermie a abimé l’artère caverneuse et le sang n’arrive plus ou la couche musculaire des alvéoles et le retour veineux n’est plus bloqué; la libido est conservée mais il n’y a plus d’érections, même nocturnes
  • enfin certains médicaments, utiles par ailleurs, peuvent gêner l’érection.

Un bilan urologique est nécessaire ainsi qu’un bilan complet de la sclérodermie et la recherche d’une exposition professionnelle, la sclérodermie chez un homme étant souvent une maladie professionnelle.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés