Cancers & sclérodermies…des avancées dans la compréhension

Des avancées dans la compréhension des cancers associés aux sclérodermies

Pr T. Martin, Strasbourg, Mars 2014
auto_anticorpsIl existe des sclérodermies «para-néoplasiques», caractérisées par la survenue quasi simultanée de la maladie auto-immune et d’un cancer. Ces sclérodermies sont caractérisées par des auto-anticorps anti ARN Polymérase de type III (ARN Pol III) et non pas par les classiques auto-anticorps antiScl70 et anti-centromère.

Le scénario proposé est celui d’un cancer dont les cellules néoplasiques sont caractérisées par la mutation du gène de l’auto-antigène ARN Pol III. L’expression par la tumeur de l’auto-antigène muté induirait une réaction cellulaire LT CD4+ et certainement LT CD8+, puis secondairement humorale (LB), avec la production d’anticorps anti ARN Pol III, qui seraient à l’origine de la sclérodermie.

Ce phénomène d’auto-immunité induite par un auto-antigène tumoral génétiquement modifié documenté par l’équipe de A. Rosen n’est cependant pas suffisant pour expliquer la physiopathologie de cette association. Ainsi d’après cette hypothèse, «le prix à payer» pour éliminer une tumeur serait l’apparition d’une réponse anti tumorale contre un antigène de la tumeur qui, s’il est un auto-antigène, peut être à l’origine d’une réponse immunitaire auto-immune…à condition qu’il existe d’autres facteurs favorisant cette maladie!

Reproduit des Rencontres en Immunologie et Immunothérapie Pratiques (RIIP), avec l’aimable autorisation de l’auteur.

C. G. Joseph et al. Association of the autoimmune disease scleroderma with an immunologic
response to cancer.
Science 2014;343:152-7

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés