LETTRE D’INFORMATION DU GFRS

Juin Juillet Août 2022

LE MOT DU PRÉSIDENT

Cher(e)s ami(e)s, Cher(e)s collègues,

Vous trouverez ci-dessous la lettre d’information du GFRS. Le GFRS est dynamique, et les webinaires organisés tous les trois mois sont un franc succès. Un nombre important d’études sont en cours et nous vous encourageons à y participer.

Comme vous le verrez, les réunions/congrès médicaux et scientifiques reprennent en présentiel, pour notre plus grand plaisir.

Pensez à devenir membre du GFRS si vous ne l’êtes pas encore.

En vous souhaitant un bel été et de bonnes vacances d’été et en espérant que vous pourrez trouver du repos.

Bien cordialement à toutes et à tous,

Pr Luc Mouthon

RESTEZ OU DEVENEZ MEMBRE DU GFRS EN 2022 !

Le tarif des cotisations pour 2022 est de 20 € pour le tarif normal et 10 € pour le tarif étudiant. Les cotisations se font uniquement en ligne, à l’adresse suivante : https://www.weezevent.com/widget_billeterie.php?id_evenement=797971&widget_key=E797971&locale=fr_FR&color_primary=&code=61616

Une attestation de cotisation vous sera délivrée automatiquement.

LES ACTUALITÉS MARQUANTES 

  • L’appel d’offre 2022 du GFRS est lancé ! Participez jusqu’au 19 juin 2022 à minuit, en envoyant vos propositions de projet de recherche clinique ou fondamentale sur le thème de la sclérodermie systémique. Plus d’informations sur https://sclerodermie.net/
  • Webinaires / Conférence en ligne du GFRS :
    • La huitième conférence en ligne du GFRS est prévue le jeudi 15 septembre 2022 de 13h à 14h et sera animée par le Pr. Jean-Luc Cracowski, le Dr. Sophie Blaise et le Dr. Bernard Imbert sur le thème suivant : « Explorations fonctionnelles vasculaires dans la sclérodermie systémique »
    • Nous remercions les Pr. Hachulla et Pr. Cottin, de l’Université de Lille et de Lyon, pour avoir animé la septième conférence en ligne du GFRS, le 2 juin 2022  en débattant de « L’intérêt de l’utilisation précoce des anti-fibrosants dans le traitement des pneumopathies interstitielles de la sclérodermie » : https://u-paris.zoom.us/rec/share/MWcTuFDMcZr97qlmUyLaVMSmoZlfgMZKzwWIgJVG-tXhnu83kwi14fxfVdpi-JS3.xxrjPOVvDSz9aAFS
    • Nous remercions les Pr. Sobanski et Pr. Chizzolini, de l’Université de Lille et de Genève, pour avoir animé la sixième conférence en ligne du GFRS, le 14 avril 2022 sur « L’évaluation du rôle des auto-anticorps dans la classification et dans la physiopathologie de la sclérodermie systémique » : https://u-paris.zoom.us/rec/share/CmEog-WKiVM7b5iSkcNXVtqJLkEmIFDRbuRr20RAEgJIQks_EjmoF3ER-CRMatwx.GVF4RmKpDhH-xBB4

o    Nous remercions le Pr. Christelle Nguyen, Mme Alexandra Rören et Mme Josette Bertheau,  CHU Cochin, Paris, pour avoir animé la cinquième conférence en ligne du GFRS, le 10 février 2022 sur « L’évaluation du handicap et les principes de rééducation » : https://u-paris.zoom.us/rec/share/e00t0074Wr4me0rTocyXj5bwT8KkHDixVvfZNmy-FiANs-sl0KbAvCnSalHI53E.ye176EkyOHlVO7Pd

-Congrès de l’EULAR, du 1er au 4 Juin 2022

-13th International Congress on Autoimmunity, Athens, Greece 10 – 13 June, 2022

-84ème Congrès de la SNFMI, Nantes, 29 juin – 1er juillet 2022

-Scleroderma Day, Grenoble, le 1er juillet 2022

PUBLICATIONS DE MEMBRES DU GFRS SUR LA SCLÉRODERMIE

Patient acceptable symptom state for burden from appearance changes in people with systemic sclerosis: a cross-sectional survey.

Le Ralle MF, Daste C, Rannou F, Kwakkenbos L, Carrier ME, Lefèvre-Colau MM, Roren A, Thombs BD, Mouthon L, Nguyen C. J Rheumatol. 2022 Jun PMID: 35649549

Autoantibodies versus Skin Fibrosis Extent in Systemic Sclerosis: A Case-Control Study of Inverted Phenotypes.

Tieu A, Chaigne B, Dunogué B, Dion J, Régent A, Casadevall M, Cohen P, Legendre P, Terrier B, Costedoat-Chalumeau N, Le Jeunne C, Mouthon L. Diagnostics (Basel). 2022 Apr PMID: 35626223

Independent association between occupational exposure and declin of FVC in systemic sclerosis: A multicenter recruitement retrospective cohort study.

Thoreau B, Eustache M, Fievet A, Las fargues G, Plantier L, Diot E.

Chest. 2022 April: 161: 1011-1021. PMID: 34793760

Mental Health Care Use and Associated Factors in Systemic Sclerosis: A Scleroderma Patient-Centered Intervention Network Cohort Study.

Becetti K, Nguyen JT, Kwakkenbos L, Carrier ME, Tao L, Gordon JK, Mancuso CA, Welling J, Mouthon L, Bartlett SJ, Malcarne VL, Thombs BD, Spiera RF; Scleroderma Patient-Centered Intervention Network Investigators. ACR Open Rheumatol. 2022 May PMID: 35603782

Health-related quality of life in patients with mixed connective tissue disease: a comparison with matched systemic sclerosis patients.

Abouyahya I, Liem SIE, Amoura Z, Fonseca JE, Chaigne B, Cutolo M, Doria A, Fischer-Betz R, Guimaraes V, Huizinga TWJ, van Laar JM, Martin T, Matucci-Cerinic M, Montecucco C, Schneider M, Smith V, Müller-Ladner U, de Vries-Bouwstra JK. Clin Exp Rheumatol. 2022 May PMID: 35579094

High D-dimer plasma concentration in systemic sclerosis patients: Prevalence and association with vascular complications.

Furtado S, Dunogué B, Jourdi G, Chaigne B, Chibah A, Legendre P, Mouthon L.J Scleroderma Relat Disord. 2021 Jun PMID: 35386738 

 –Systemic sclerosis and COVID-19 vaccines: a SPIN Cohort study.

Gordon JK, Showalter K, Wu Y, Kwakkenbos L, Carrier ME, Henry RS, Østbø N, Nordlund J, Bourgeault A, Cañedo-Ayala M, Carboni-Jiménez A, Denton CP, Mouthon L, Thombs BD, Spiera RF; SPIN COVID-19 Patient Advisory Team on behalf of the SPIN Investigators. Lancet Rheumatol. 2022 Apr PMID: 35072109

ESSAI CLINIQUE EN COURS

Essai SCLERITA PHRC national, essai multicentrique de phase II, randomisé, contrôlé versus placebo 2 (NCT04789850), coordonné par le Dr Benjamin Chaigne à Cochin, Paris, qui compare l’efficacité et la sécurité à 52 semaines de l’itacitinib, inhibiteur de JAK versus placebo pour le traitement de la fibrose cutanée chez les patients atteints de sclérodermie systémique. 

Contact : Dr Benjamin Chaigne, investigateur coordinateur : benjamin.chaigne@aphp.fr

Étude ADUSE : Essai multicentrique, randomisé, contrôlé versus placebo de phase 2 (NCT04356755), coordonné par le Pr Grégory Pugnet à Toulouse, qui compare l’efficacité et la sécurité à 16 semaines des injections digitales d’ASC autologues versus placebo pour la cicatrisation des ulcères digitaux réfractaires ischémiques actifs (chroniques et/ou récurrents) chez les patients atteints de sclérodermie systémique. 

Contact : Pr Grégory Pugnet, investigateur coordinateur : pugnet.g@chu-toulouse.fr ou Marine Lebrin, coordinatrice de l’étude : lebrin.m@chu-toulouse.fr

BASE DE DONNÉES NATIONALE SUR LA SCLÉRODERMIE SYSTÉMIQUE

Base de données nationales sur la sclérodermie systémique

La base de données nationale sur la sclérodermie systémique est toujours ouverte.

https://cleanweb-production3.aphp.fr/Ctms-aphp3/portal/login

N’hésitez pas à ajouter/updater les patients que vous suivez.

Merci de votre aide

Éric HACHULLA et Luc MOUTHON, pour le GFRS

APPELS À OBSERVATIONS

1/ Étude SCLEROTOX : État des lieux de la prise en charge des patients développant une sclérodermie systémique de novo sous immunothérapie anti-cancéreuse

Objectif : répertorier et caractériser les patients adultes avec une sclérodermie systémique apparaissant de novo chez des patients traités par immunothérapie anticancéreuse 

Critères d’inclusion :

– Patient adulte présentant une sclérodermie systémique selon les critères de classification ACR/EULAR 2013 

– Diagnostiquée au cours d’un traitement par une immunothérapie anti-cancéreuse

Contact : benjamin.chaigne@aphp.fr

2/ Étude FEOTOX : État des lieux de la prise en charge des patients développant une fasciite avec éosinophiles sous immunothérapie anti-cancéreuse

Objectif : répertorier et caractériser les patients adultes avec une fasciite avec éosinophiles chez des patients traités par immunothérapie anticancéreuse. 

Critères d’inclusion :

– Patient pris en charge pour une fasciite avec éosinophiles répondant aux critères de Jinnin 

– Traité par une immunothérapie anti-cancéreuse

Contact : benjamin.chaigne@aphp.fr

3/ Étude SCLEROSNP : Description clinique, électro-neuro-myographique et pronostic des neuropathies périphériques au cours de la sclérodermie systémique

Objectif : répertorier les patients adultes avec une sclérodermie systémique ayant bénéficié d’un ENMG pour exploration d’une neuropathie périphérique. 

Critères d’inclusion :

– Patient présentant une sclérodermie systémique selon les critères de classification ACR/EULAR 2013 

– Patient pour lequel un diagnostic de neuropathie périphérique incident a été porté entre 2008 et 2018, sans autre étiologie mise en évidence

Contacts : tiphaineporel@wanadoo.fr et pugnet.g@chu-toulouse.fr

4/ Étude SCLERONCO-1 : Étude de tolérance et de pharmacovigilance des inhibiteurs de check-point chez les patients atteints de sclérodermie préexistante en oncologie

Objectif : évaluer l’efficacité et la tolérance des immune check-point inhibiteurs sur le plan de IRAEs et sur le risque de poussée de sclérodermie

Contacts : jean-marie.michot@gustaveroussy.fr et a-forestier@o-lambret.fr

5/ Étude MUSE : Étude de l’atteinte musculaire de la sclérodermie systémique au sein d’une cohorte nationale multicentrique

Objectif : relecture centralisée des biopsies musculaires avec analyse automatisée d’images digitalisées

Contacts : legouellec-n@ch-valenciennes.fr et nicolas.dognon@gmail.com

6/  Étude SCLEROJAKI : Evaluation des inhibiteurs de JAK au cours des pneumopathies interstitielles diffuses associées à la sclérodermie systémique. 

Objectif : décrire l’utilisation des inhibiteurs de JAK en vraie-vie au cours des pneumopathies interstitielles diffuses associées à la sclérodermie systémique. 

Critères d’inclusion : 

– Patient avec un diagnostic de sclérodermie systémique selon les critères ACR/EULAR 2013 

– Patient avec une pneumopathie interstitielle diffuse définie sur les données du scanner thoracique, avec atteinte d’au moins 10 % au scanner thoracique, CVF ≥ 40 % et DLCO entre 30 et 90 % 

– Patient ayant bénéficié d’un traitement par inhibiteurs de JAK quelle qu’en soit l’indication 

Contacts : p.decker@chru-nancy.fr et r.jaussaud@chru-nancy.fr

7/ Étude SCLERO-ANTIFIBROTIC : Evaluation de l’efficacité et la tolérance en vraie vie des traitements antifibrosants (nintedanib et pirfenidone) au cours de la sclérodermie systémique.
Objectif :  évaluer l’efficacité pulmonaire des antifibrosants prescrits au cours de la sclérodermie systémique. Les objectifs secondaires sont de décrire la tolérance et l’évolution de l’atteinte cutanée, des autres atteintes viscérales si elles sont présentes : cardiaque, digestive, rénale….

Critères d’inclusion : 

– Adultes de 18 ans et plus

– Patient suivi dans le cadre de sa sclérodermie systémique remplissant les critères ACR/EULAR

– Recevant un traitement antifibrosant (nintedanib ou pirfenidone)

Contacts : david.launay@univ-lille.fr et yurdagul.uzunhan@aphp.fr.

8/ Étude SCLEROVID : Exacerbation aiguë (EA) de fibrose pulmonaire contemporaine/dans les suites d’une infection à SARS-CoV-2 (COVID-19) au cours de la Sclérodermie systémique (ScS) : Étude rétrospective multicentrique française (étude ScleroVID).

Objectif : collection des cas d’exacerbation aiguë de fibrose pulmonaire liée au COVID-19 au cours de la sclérodermie systémique.

Critères d’inclusion :

– Patient adulte atteint d’une ScS selon les critères ACR/EULAR 2013, ayant une pneumopathie interstitielle diffuse

– Avec une infection à SARS-CoV-2 documentée par RT-PCR

– Et atteint d’une exacerbation aiguë de fibrose pulmonaire

Contact : benjamin.thoreau@aphp.fr et luc.mouthon@aphp.fr

BIBLIOGRAPHIE

Le GFRS vous résume et commente la littérature scientifique sur la sclérodermie systémique (cliquez sur le lien). Si vous (ou l’un de vos collaborateurs) souhaitez commenter un article, transmettez votre commentaire à laurence.michel@inserm.fr pour que votre résumé soit mis en ligne.

À VOS AGENDAS

·         8ème Conférence en ligne du GFRS, le 15 septembre 2022 de 13h à 14h, « Explorations fonctionnelles vasculaires », par le Pr. Jean-Luc Cracowski, le Dr. Sophie Blaise et le Dr. Bernard Imbert

  • 17th International Workshop on Scleroderma Research, July 30-August 3, 2022
  • Congrès franco-Maghrebin de médecine interne, Alger 22-24 septembre 2022
  • American College of Rheumatology, du 11 au15 novembre 2022
  • 26ème Journée du GFRS, le 24 novembre 2022

SOUTENEZ LE GFRS

Pour soutenir le GFRS :

·         Devenez membre:  https://www.weezevent.com/widget_billeterie.php?id_evenement=797971&widget_key=E797971&locale=fr_FR&color_primary=&code=61616

·         Faîtes un don : https://www.weezevent.com/don-pour-la-recherche-sclerodermie-gfrs

·         Contactez-nous : https://sclerodermie.net/le-gfrs/nous-contacter

Riociguat en traitement de la sclérodermie systémique cutanée diffuse de forme précoce (RISE-SSc) : une étude multicentrique, randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo

Khanna D, Allanore Y, Denton CP, Kuwana M, Matucci-Cerinic M, Pope JE, et al. Riociguat in patients with early diffuse cutaneous systemic sclerosis (RISE-SSc): randomised, double-blind, placebo-controlled multicentre trial. Ann Rheum Dis. mai 2020;79(5):618-25. (PubMed)

fai2r logo

Résumé par le Docteur Nihal MARTIS (CHU Nice)

Introduction: Le riociguat, un inducteur de la guanylate cyclase soluble, est autorisé en traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP). La molécule a des effets anti-inflammatoires, anti-fibrosants et anti-prolifératifs décrits dans les modèles animaux de fibrose tissulaire. L’objectif était d’évaluer l’efficacité et la sécurité du riociguat chez des patients présentant une sclérodermie systémique cutanée diffuse (ScSd) de forme précoce et à risque élevé de progression de la fibrose cutanée.

Matériel et méthodes: Cette étude multicentrique de phase IIb, randomisée 1:1, en double aveugle, contrôlée contre placebo a recruté des sujets adultes présentant un ScSd d’évolution inférieure à 18 mois et un score cutané modifié de Rodnan (mRSS) coté entre 10 et 12. Les autres critères d’inclusion étaient : une capacité vitale forcée (CVF) ≥45%et une DLCO ≥40% lors de la phase de screening. Ces patients recevaient 0,5 à 2,5 mg (n=60) de riociguat, 3fois par jour, ou le placebo (n=61). Le critère principal de jugement était une modification du mRSS depuis l’inclusion jusqu’à la 52ème semaine (S52). Les analyses secondaires s’intéressaient aux Index composite de réponse de l’American College of Rheumatology (ACR CRISS), l’index d’incapacité (HAQ-DI), l’évaluation globale par le patient et par le médecin, et l’évolution de laCVF.

Résultats: A S52, la modification du mRSS depuis l’inclusion était de –2,09±5,66 (n=57) dans le groupe riociguat et de –0,77±8,24 (n=52) dans le groupe placebo. La différence de score entre les deux groupes était de –2,34 (IC95% –4,99 à 0,30 ; p=0,08). Chez les patients avec une pneumopathie interstitielle diffuse, la CVF avait baissé de 2,7% dans le groupe riociguat versus 7,6% avec le placebo. A S14, le Raynaud’s condition scoremoyen s’était amélioré de plus de 50%chez 19/46 patients et chez 13/50 chez ceux sous placebo. Il n’a pas été montré de nouveaux effets indésirables avec le riociguat ni de décès imputable au traitement.

Conclusion: Résumé fait par la filière FAI2RLe riociguat n’apporte pas de bénéfice significatif sur l’amélioration du mRSS par rapport auplacebo. Les analyses en sous-groupe ont montré des signaux (comme la modification de CVF) à explorer dans de futurs essais cliniques.

Construction et validation d’un questionnaire d’auto-évaluation pour les limitations d’activité et restrictions de participation chez les personnes ayant une sclérodermie systémique

A l’occasion de la 23è journée annuelle du GFRS (28/11/2019), les travaux financés par le GFRS (Appel d’offre 2018-2019) ont été présentés.

Vous trouverez ici le support de présentation du Dr NGUYEN, intitulée “Construction et validation  d’un questionnaire d’auto-évaluation pour les limitations d’activité et restrictions de participation chez les personnes ayant une sclérodermie systémique”.

Lire la suite…

Voeux GFRS

Toute l’équipe du GFRS vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2020!

Vous trouverez sur le site nos analyses d’articles, des documents et des rendez-vous autour de la sclérodermie systémique.

Au plaisir de vous retrouver bientôt.

L’équipe du GFRS

Les lymphocytes T folliculaires helper circulants sont augmentés dans la sclérodermie systémique et activent la différenciation des plasmablastes à l’aide de l’IL-21

Résumé

Les lymphocytes T folliculaires helper circulants sont augmentés dans la sclérodermie systémique et activent la différenciation des plasmablastes à l’aide de l’IL-21

Auteurs: L Ricard1,2, V Jachiet1,2, F Malard1,3, Y Ye1, N Stocker1, S Rivière2, P Senet4, J-B Monfort4, O Fain2, M Mohty1,3, B Gaugler1,3*and A Mekinian1,2*

1Sorbonne Université, INSERM, Centre de Recherche Saint-Antoine (CRSA), F-75012 Paris, France

2AP-HP, Hôpital Saint-Antoine, Service de Médecine Interne et de l’Inflammation-(DHU i2B), F-75012, Paris, France 

3AP-HP, Hôpital Saint-Antoine, Service d’Hématologie clinique, F-75012, Paris, France 

4AP-HP, Hôpital Tenon, Service de Dermatologie, F-75020, Paris, France 

BG* and AM* equally contributed to this work

Objectifs : Les lymphocytes T folliculaires helper (Tfh) sont des cellules T CD4+CXCR5+PD1+ qui coopèrent avec les lymphocytes B (LB) pour induire leur différenciation en plasmocytes sécréteurs d’immunoglobulines (Ig). Les lymphocytes Tfh sanguins circulants (cTfh) sont augmentés dans plusieurs maladies auto-immunes. Cependant, il n’existe pas de données sur l’interaction des cTfh avec les LB dans la SSc.

Methodes : Nous avons analysé par cytométrie en flux 50 patients atteints de SSc et 32 donneurs sains (DS). Pour les analyses fonctionnelles nous avons réalisé un modèle in vitro de cocultures de cTfh avec des LB triés autologues. La production d’IgG et d’IgM a été mesurée par ELISA.

Résultats Nous avons observé que le nombre de cTfh chez les patients SSc était significativement augmenté en comparaison avec les donneurs sains (61.9 cellules/µL± 38.9 ; versus 33.2 cellules/µL ± 19.2 ; p<0.001, respectivement). De plus, cette augmentation était particulièrement plus importante dans des formes sévères de SSc comme la forme cutanée diffuse et en présence d’hypertension artérielle pulmonaire. Nous avons remarqué une corrélation positive significative entre cTfh et les plasmablastes CD19+CD27+CD38hiID- uniquement dans la SSc (r=+0.38 p=0.006) contrairement aux DS. In vitro, les cTfh sont capables de stimuler la différenciation des plasmablastes CD19+CD27+CD38hi ainsi que leurs productions d’IgG et d’IgM par l’intermédiaire de la sécrétion d’interleukine IL-21. Le blocage du récepteur à l’IL21 (IL-21R) dans les cocultures diminuait la proportion des PB (39.1% ± 20.4 sans blocage versus 15.6% ±15.1 avec blocage Il-21R ; p=0.018) ainsi que le taux d’IgG (2396 ng/mL ± 3062 sans blocage versus 422 ng/mL ±616 avec blocage; p=0.004) et d’IgM (2703 ng/mL ±1800 versus 528 ng/mL ± 605 ).

Conclusions Les cTfh sont augmentées dans la SSc et corrèlent avec la sévérité de la SSc. Le blocage de l’IL-21 pourrait être une stratégie prometteuse dans le traitement de la SSc.

ACR/EULAR 2013

Calculateur

D’après:

  • Van Den Hoogen F et al. Ann Rheum Dis 2013
  • Van Den Hoogen F, et al. Arthritis Rheum 2013

≥9 pts= Sclérodermie systémique