EFFICACITE DE LA MICROGREFFE ADIPEUSE ENRICHIE EN PLASMA RICHE EN PLAQUETTES DANS LE TRAITEMENT DU HANDICAP FACIAL CHEZ LES PATIENTS SCLERODERMIQUES

M. Abellan (1); J. Magalon (2,3,4,5) ; F. Sabatier (2,3,4,5) ; D. Casanova (1), C Philandrianos (1), B. Granel (2,6)

Auteur correspondant : Brigitte Granel: Service de Médecine interne Hôpital Nord, APHM, Marseille

Introduction :

Nous nous sommes intéressés au traitement de l’atteinte faciale de la Sclérodermie systémique (ScS), qui constitue un handicap majeur, tant sur le plan fonctionnel qu’esthétique.

Le tissu adipeux est utilisé comme produit de comblement en chirurgie plastique et esthétique. La technique de Coleman est la technique de référence. L’équipe de Marseille a mis au point une technique de micro-injection de tissu adipeux permettant d’obtenir un tissu adipeux plus adapté au lipofilling facial et l’utilisation de canules de plus petit calibre. Nous étudions l’effet du tissu adipeux autologue enrichi en plasma riche en plaquettes (PRP) dans le traitement du handicap facial chez les patients atteints de ScS.

Matériel et Méthodes :

Etude monocentrique sur 13 patientes ScS : âge moyen de 53,2 +/- 14,3 ans, 6 formes cutanées diffuses, durée moyenne d’évolution de la maladie de 12,1 +/- 6,4 ans.

L’objectif principal est l’amélioration de l’échelle MHISS d’au moins 5 points à 6 mois de l’intervention.

Résultats :

Toutes les interventions se sont déroulées en ambulatoire. Le mélange du tissu adipeux et du PRP était réalisé immédiatement avant l’injection faciale.

Le score MHISS moyen en préopératoire (T0) était de 29,5 points +/- 8,7. A 3 mois, on notait une amélioration du score de MHISS 4,8 points (score à 22,7 +/-10,7, p=0,021). A 6 mois, le score moyen était de 22,5 +/- 7,8 soit une amélioration 6,5 points (p=0,016).

Sur les 11 patientes interrogées à M6 : 1 était insatisfait, 1 était peu satisfait, 5 étaient satisfaits et 4 étaient très satisfaits.

.

Discussion : Notre étude montre la tolérance et les effets de la micro-injection de tissu adipeux enrichi en PRP dans l’amélioration du handicap du visage de patients atteints de ScS. Les résultats de l’étude sont positifs avec une significativité statistique, clinique et un haut taux de satisfaction. Cependant nous n’avons pas montré de supériorité par rapport au lipofilling seul dans cette même indication en comparant nos résultats avec ceux d’une étude antérieure menée à Marseille.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés