La grossesse chez la femme sclérodermique

La grossesse chez la femme sclérodermique

Une grossesse est envisageable, la sclérodermie n’est pas transmissible à l’enfant ni par le père ni par la mère. Cependant une grossesse chez une femme sclérodermique est une grossesse à risque.

Les problèmes sont essentiellement dus à l’atteinte des vaisseaux du placenta, et ce dès le tout début de la grossesse.

Leur rétrécissement aboutit à un placenta “vasculaire”, c’est à dire déficient, si bien que le bébé est mal irrigué et “pousse” mal. De plus, il y a pour la mère un risque d’hypertension artérielle.

Ceci peut concerner n’imorte quelle sclérodermie, même localisée

Il y a un rapport entre l’étendue de la sclérose cutanée et la sévérité de l’atteinte placentaire: les sclérodermies systémiques sont plus à risque que les localisées, et les diffuses plus que les autres

Ces problèmes justifient le suivi étroit de toute grossesse par une équipe hautement spécialisée

Une restriction : Chez les femmes sclérodrmiques ayant une hypertension artérielle pulmonaire, la grossesse est strictement contre-indiquée.

Certains médicaments comme le bosentan ou les immuno suppresseurs sont également une contre-indication absolue.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés