La Glycyrrhizine améliore la fibrose, la vasculopathie et l’inflammation dans un modèle animal de la ScS

Titre article original :Glycyrrhizin Ameliorates Fibrosis, Vasculopathy, and Inflammation in Animal Models of Systemic Sclerosis

Nom auteurs :Yamashita T1, Asano Y2, Taniguchi T1, Nakamura K1, Saigusa R1, Miura S1, Toyama T1, Takahashi T1, Ichimura Y1, Yoshizaki A1, Trojanowska M2, Sato S1.; 1Department of Dermatology, University of Tokyo Graduate School of Medicine, Tokyo, Japan; and 2Arthritis Center, Boston University School of Medicine, Boston, Massachusetts, USA

  • rédacteur de la veille bibliographique: Pr. Laurence MICHEL
  • Lien associé pubmed
  • Références :J invest Dermatol. 2017 Mar;137(3):631-640.

 

Résumé :

La sclérodermie systémique diffuse (SSc) est une maladie inflammatoire et vasculaire multisystémique qui entraine une fibrose tissulaire étendue. Malgré les efforts dans le développement de nouveaux traitements, les monothérapies ont des effets limités et c’est l’utilisation de combinaison de médicaments qui permet de mieux contrôler cette maladie complexe.

Dans ce but, il est avantageux de tester les effets de molécules anti-fibrosantes préexistantes sur l’évolution de la sclérodermie. Parmi ces molécules, la glycyrrhizine, cliniquement utilisée pour les maladies hépatiques chroniques et les dermatites prurigineuses, est capable de moduler les processus pathologiques de l’inflammation, de la vasculopathie et de la fibrose dans les différentes pathologies humaines où elle est utilisée ainsi que dans leurs modèles animaux, y compris des fibroses expérimentales hépatiques et pulmonaires.

La présente étude a analysé dans des modèles murins,  l’impact potentiel de la glycyrrhizine sur les principales manifestations pathologiques de la SSc, y compris l’inflammation, la vasculopathie et la fibrose tissulaire. Deux modèles ont été utilisés: (i) des souris traitées par la bléomycine imitant les composants fibrotiques et inflammatoires de la SSc et (ii) des souris Fli1-KO spécifiques des cellules endothéliales mimant la vasculopathie de la SSc.


Lire la suite…

Comprendre la vasculopathie et la prédominance des femmes dans la sclérodermie (SSc)

Par Gabriel Martina, Karlin Karlmarka, Isabelle Augera, Marielle Martina, Jean Roudiera,bet Nathalie Lamberta

aINSERM UMRs1097, Marseille ; bUniversité Aix  Marseille; c Service de Rhumatologie, IML, AP-HM, Hôpital Sainte Marguerite, Marseille, France
Fig.1- Prédominance des femmes dans la SSc

Fig.1- Prédominance des femmes dans la SSc

La sclérodermie systémique (SSc) est une maladie auto-immune rare, souvent invalidante et affectant surtout les femmes (Fig.1).

Fig. 2- Dysfonctionnements vasculaires précoces dans la SSc

Fig. 2- Dysfonctionnements vasculaires précoces dans la SSc

Elle se caractérise par des dysfonctionnements vasculaires, des défauts d’angiogenèse apparaissant très tôt dans la maladie, pouvant précéder de plusieurs mois la fibrose et l’inflammation (Fig. 2). Lire la suite…