Association entre données cliniques et morphologiques (capillaroscopie, doppler et fluorescence) et survenue d’ulcérations digitales au cours de la sclérodermie systémique.

Nom des auteurs: Friedrich S, Lüders S, Glimm AM, Werner SG, Schmittat G, Burmester GR, et al. Association between baseline clinical and imaging findings and the development of digital ulcers in patients with systemic sclerosis.

Références: Arthritis Res Ther [Internet]. déc 2019 [cité 16 mai 2019];21(1). Disponible sur: https://arthritis-research.biomedcentral.com/articles/10.1186/s13075-019-1875-1 (PubMed)

Lien associé pubmed :

Résumé fait par : Dr Sébastien SANGES (Lille)

Introduction :

L’une des complications les plus invalidantes de la sclérodermie systémique (SSc) est la survenue d’ulcères digitaux (UD), pour lesquels on manque de facteurs prédictifs performants. Cette étude allemande cherche à identifier de nouveaux marqueurs associés au développement d’UD en utilisant des techniques d’imagerie novatrices.

Matériel et méthodes :

Au total, 76 patients ayant une SSc (49 formes limitées, 19 formes diffuses ; 62 femmes ; âge moyen 56±14 ans) étaient suivis pendant une durée moyenne de 11,7±2,3 mois. Tous bénéficiaient à l’inclusion d’une évaluation globale comprenant caractéristiques cliniques, capillaroscopie péri-unguéale, écho-doppler couleur des artères des mains et imagerie de fluorescence. Avant l’inclusion, 36 patients (47%) avaient un antécédent d’UD et 22 (29%) ont développé de nouveaux UD au cours du suivi.

Résultats :

La survenue d’un nouvel UD au cours du suivi était significativement associée à :

– Données cliniques :

  • la forme cutanée diffuse (OR=4,1 [IC95% 1,5–11,7], p=0,0087)
  • le score de Rodnan (OR=9,43 [IC95% 3,0–29,2] pour un score > 8 ; p<0,0001)
  • le nombre de points obtenus aux critères de classification ACR/EUSTAR 2013 : un total > 21 points prédisait la survenue d’un UD avec une sensibilité de 55% et une spécificité de 87% (OR=8,14 [IC95% 2,5–25,6]; p=0,0003)

– Données capillaroscopiques :

  • un aspect actif ou tardif, qui prédisaient la survenue d’UD avec une sensibilité de 100% et une spécificité de 30% (OR=18,6 [IC95% 1,1–326,4] ; p=0,0035)
  • une raréfaction capillaire constatée sur le 3ème doigt (p=0,0266)

– Données Doppler :

  • la présence d’anomalies artérielles (sténose ou occlusion) (p=0,0211) : notamment, la survenue d’UD sur un doigt donné était corrélée au nombre d’artères pathologiques identifiées sur ce doigt.

– Données d’imagerie de fluorescence :

  • un marquage anormal au niveau d’un doigt était associé à la survenue de nouveaux UD sur ce doigt (OR=4,2 [IC95% 1,5–11,8] ; p=0,0153)
  • un marquage anormal au niveau du 3ème doigt droit était associé à la survenue de nouveaux UD sur l’ensemble des doigts (p=0,048)

La combinaison des données doppler et capillaroscopiques permettait de prédire la survenue de nouveaux UD avec une sensibilité de 91% et une spécificité de 44%. Il n’y avait pas d’influence du traitement vasodilatateur sur la survenue de nouveaux UD.

Conclusion :

Les auteurs concluent que ce travail a permis l’identification de nouveaux marqueurs prédictifs de la survenue d’UD chez les patients ayant une SSc, en particulier en échodoppler et imagerie de fluorescence.

Protocole de recherche MSC: allogreffe de cellules souches mésenchymateuses

Le protocole MSC (PHRC 2011), coordonné par le Professeur Farge à Saint-Louis, évalue une thérapie innovante, l’allogreffe de cellules souches mésenchymateuses chez des patients présentant une sclérodermie systémique sévère.
Vous trouverez ci-dessous le diaporama de présentation de ce protocole MSC–SSc ainsi que son synopsis.

Edit du 22/05/2019: Les inclusions dans l’essai PHRC AOM 11250 « Sclérodermie systémique: MSC – Greffes de cellules souches mésenchymateuses allogéniques (MSC-SSc) » touchent à leur fin. Il reste désormais trois patients à inclure dans ce protocole de recherche avant le mois de septembre 2019. Nous faisons appel à  votre collaboration car il existe sûrement des patients pouvant bénéficier de cette approche thérapeutique.

Vous trouverez en pièce-jointe les critères d’inclusion au protocole MSC-SSc.

Si vous avez des patients susceptibles d’être éligibles à la greffe de cellules souches mésenchymateuses n’hésitez pas à contacter directement :

Edit du 23/05/2017: Allongement de de la période d’inclusion et modification des criteres d’inclusion. Vous trouverez ci-dessous les nouveaux documents de l’étude.

Le synopsis de l’étude (V8)

Télécharger (PDF, 393KB)

Le diaporama

Télécharger (PDF, 379KB)

Focus sur : Le score de Rodnan

Le score de Rodnan

Ce score est une proposition de standardisation de mesure de l’atteinte de la peau dans la sclérodermie; il existe des variantes mais les différentes zones du corps sont cotées entre 0 et 3  en fonction de la possibilité de plissement de la peau.

La somme des sites à évaluer indique un nombre qui définit le score à un moment donné. Cette mesure demande un certain entraînement.

Score Rodnan  figure

Score Rodnan figure

Vous pouvez également utiliser le calculateur automatique ici

RODNAN-GFRS-2019

Evolution du scanner haute résolution au cours de la pneumopathie interstitielle diffuse associée à la sclérodermie systémique : description et facteurs pronostiques.

A. Forestier 1 2 3 4, N. Le Gouellec 1 2 3 4, H. Béhal 5, G. Kramer 6, T. Perez 7, V. Sobanski 1 2 3 4, S. Morell Dubois 1 2 3 4, M. Lambert 1 2 3 4, P-Y. Hatron 1 2 3 4, E. Hachulla 1 2 3 4, A. Duhamel 5, R. Matran 7, D. Launay 1 2 3 4, M. Rémy-Jardin 6.

1 Univ. Lille, U995, Lille Inflammation Research International Center (LIRIC), Lille, France; 2 Inserm, U995, Lille, France; 3 Service de Médecine Interne et Immunologie Clinique, Lille, France; 4 Service de Médecine Interne, Centre de Référence des maladies Auto-Immunes systémiques rares Nord et Ouest, Hôpital Claude Huriez Hospital, Université de Lille, Lille, France; 5 Univ. Lille, CHU Lille, EA 2694 – Santé publique : épidémiologie et qualité des soins, Unité de Biostatistiques, F-59000 Lille, France ; 6 CHU Lille, Département d’Imagerie Thoracique, Lille, France ; 7 CHU Lille, Service d’Explorations Fonctionnelles Respiratoires, Lille, France, INSERM U1019 – CNRS UMR 8204 Univ Lille Nord de France.

Objectifs : Cette étude avait pour objectifs de décrire l’évolution scanographique de la pneumopathie interstitielle diffuse (PID) au cours de la sclérodermie systémique (SSc) (PID-SSc), d’identifier les facteurs pronostiques liés à l’évolution de la PI et de déterminer si l’évolution des épreuves fonctionnelles respiratoires (EFR) était corrélée à l’évolution scanographique de la PID-SSc.

Lire la suite…

Capacités d’efferocytose des macrophages dérivés de monocytes sanguins circulants au cours de la sclérodermie systémique

Alice Ballerie1,2, Alain Lescoat1,2*, Yu Augagneur1, Marie Lelong1, Claudie Morzadec1, Claire Cazalets2,Stéphane Jouneau1,4, Olivier Fardel1,3, Laurent Vernhet1, Patrick Jégo1,2 and Valérie Lecureur1. ( Rennes)

A defect in the apoptotic cell clearance (efferocytosis) by phagocytic cells may participate in autoimmunity and chronic inflammation. The mechanisms leading to the emergence of autoimmunity in systemic sclerosis (SSc) are still to be determined. In this study, the efferocytosis capacities of blood monocyte-derived macrophages (MDM) from patients with SSc were evaluated. Blood monocytes obtained from patients with SSc and healthy donors (HD) were differentiated in vitro into macrophages. The capacities of MDM to engulf CFSE+ apoptotic Jurkat human T lymphocytes were compared between SSc MDM and HD using flow cytometry. The expression of classical engulfing receptors in SSc MDM and HD MDM was also evaluated and their involvement in the modulation of efferocytosis was confirmed using a siRNA approach. The mean phagocytic index (PI) reflecting efferocytosis capacities of SSc MDM (PI = 19.3 + 3.0; n=21) was significantly decreased in comparison with the PI of HD MDM (PI = 35.9 + 3.0; n=31; p <0.001). In comparison with HD, SSc MDM exhibited a down-regulated expression of SR-B1, SR-A1 and Integrin β5. In HD MDM, the extinction of these receptors was followed by a reduction of efferocytosis only for the repression of Integrin β5, suggesting a possible selective role of this integrin in the impaired efferocytosis observed in SSc. As efferocytosis may be at the crossroads of inflammation, autoimmunity and fibrosis, in showing impaired efferocytosis capacities of blood MDM in SSc, our study offers new pathogenesis considerations for the involvement of macrophages in the autoimmune processes driving this disorder.

Lire la suite…

Etude du rôle de l’autophagie des cellules immunitaires lors de sclérodermie systémique

Cet article présente le travail du Dr F.Gros (université de Strasbourg), un des lauréats du Prix GFRS 2018

L’autophagie est un processus permettant la génération d’énergie et le recyclage de constituants des cellules. C’est un mécanisme majeur pour réguler la survie et l’état d’activation des cellules. Son fonctionnement détaillé n’a été exploré que récemment. L’autophagie joue un rôle majeur dans les cellules immunitaires, permettant par exemple la survie de cellules à longue durée de vie appelées cellules mémoires. L’autophagie régule également l’inflammation. Une dérégulation de l’autophagie des cellules immunitaires est observée lors de plusieurs maladies autoimmunes. Des versions particulières de gènes intervenant dans l’autophagie ont été décrites chez des patients atteints de sclérodermie, laissant penser qu’une dérégulation de cette voie biologique pourrait contribuer à la pathologie. Aucune information sur le rôle de l’autophagie des cellules immunitaires dans la pathologie n’est disponible à ce jour. Nous sollicitions ainsi les patients pour obtenir des cellules sanguines et mesurer l’activité autophagique des cellules immunitaires, pour la comparer à celle de sujets non-atteints. Nous souhaitons aussi étudier l’impact de la modulation de l’autophagie dans la survie et l’activation de ces cellules in vitro. Cette étude vise ainsi à montrer que l’autophagie constitue une cible prometteuse pour imaginer de nouvelles stratégies thérapeutiques.

Les lymphocytes T folliculaires helper circulants sont augmentés dans la sclérodermie systémique et activent la différenciation des plasmablastes à l’aide de l’IL-21

Résumé

Les lymphocytes T folliculaires helper circulants sont augmentés dans la sclérodermie systémique et activent la différenciation des plasmablastes à l’aide de l’IL-21

Auteurs: L Ricard1,2, V Jachiet1,2, F Malard1,3, Y Ye1, N Stocker1, S Rivière2, P Senet4, J-B Monfort4, O Fain2, M Mohty1,3, B Gaugler1,3*and A Mekinian1,2*

1Sorbonne Université, INSERM, Centre de Recherche Saint-Antoine (CRSA), F-75012 Paris, France

2AP-HP, Hôpital Saint-Antoine, Service de Médecine Interne et de l’Inflammation-(DHU i2B), F-75012, Paris, France 

3AP-HP, Hôpital Saint-Antoine, Service d’Hématologie clinique, F-75012, Paris, France 

4AP-HP, Hôpital Tenon, Service de Dermatologie, F-75020, Paris, France 

BG* and AM* equally contributed to this work

Objectifs : Les lymphocytes T folliculaires helper (Tfh) sont des cellules T CD4+CXCR5+PD1+ qui coopèrent avec les lymphocytes B (LB) pour induire leur différenciation en plasmocytes sécréteurs d’immunoglobulines (Ig). Les lymphocytes Tfh sanguins circulants (cTfh) sont augmentés dans plusieurs maladies auto-immunes. Cependant, il n’existe pas de données sur l’interaction des cTfh avec les LB dans la SSc.

Methodes : Nous avons analysé par cytométrie en flux 50 patients atteints de SSc et 32 donneurs sains (DS). Pour les analyses fonctionnelles nous avons réalisé un modèle in vitro de cocultures de cTfh avec des LB triés autologues. La production d’IgG et d’IgM a été mesurée par ELISA.

Résultats Nous avons observé que le nombre de cTfh chez les patients SSc était significativement augmenté en comparaison avec les donneurs sains (61.9 cellules/µL± 38.9 ; versus 33.2 cellules/µL ± 19.2 ; p<0.001, respectivement). De plus, cette augmentation était particulièrement plus importante dans des formes sévères de SSc comme la forme cutanée diffuse et en présence d’hypertension artérielle pulmonaire. Nous avons remarqué une corrélation positive significative entre cTfh et les plasmablastes CD19+CD27+CD38hiID- uniquement dans la SSc (r=+0.38 p=0.006) contrairement aux DS. In vitro, les cTfh sont capables de stimuler la différenciation des plasmablastes CD19+CD27+CD38hi ainsi que leurs productions d’IgG et d’IgM par l’intermédiaire de la sécrétion d’interleukine IL-21. Le blocage du récepteur à l’IL21 (IL-21R) dans les cocultures diminuait la proportion des PB (39.1% ± 20.4 sans blocage versus 15.6% ±15.1 avec blocage Il-21R ; p=0.018) ainsi que le taux d’IgG (2396 ng/mL ± 3062 sans blocage versus 422 ng/mL ±616 avec blocage; p=0.004) et d’IgM (2703 ng/mL ±1800 versus 528 ng/mL ± 605 ).

Conclusions Les cTfh sont augmentées dans la SSc et corrèlent avec la sévérité de la SSc. Le blocage de l’IL-21 pourrait être une stratégie prometteuse dans le traitement de la SSc.

Appel d’offre 2018 du GFRS : résultats

Les différents projets déposés ont été évalués de manière indépendante sous la conduite du conseil scientifique du GFRS, et ont été également discutés au sein du conseil d’administration du GFRS :

Les projets suivants ont été retenus pour un financement à hauteur de 10 000 euros :

  1. « Questionnaire CSF-17 (Cochin 17-itme Scleroderma functionnal scale) : validation transculturelle et évaluation de la sensibilité au changement et de la variabilité inter-observateur (patients vs experts) du handicap perçu au cours de la sclérodermie systémique »,  présenté par Christelle N’Guyen (Cochin).
  2. « Cibles cellulaires des Interférons de type I dans la sclérodermie systémique », présenté par Grégory Pugnet (Toulouse).
  3. Etude de la dérégulation de l’autophagie dans les cellules immunitaires de la sclérodermie systémique », présenté par Frédéric Gros (Strasbourg).

Cibles cellulaires des interférons de type I dans la sclérodermie systémique » INTERSCLERO

Dans le cadre de la journée annuelle du Groupe Francophone de Recherche sur la Sclérodermie systémique, a été présenté le projet ” Cibles cellulaires des interférons de type I dans la sclérodermie systémique »: INTERSCLERO, par les Drs Emmanuel Treiner & Grégory Pugnet

Objectifs • •Analyser la signature IFN au sein des différentes populations leucocytaires circulantes, chez les patients atteints de sclérodermie systémique. •Comparer aux cohortes de contrôles positifs (cohorte lupique) et négatifs (sujets sains) •Corrélations clinico-biologiques •

Critères d’inclusion •SSc récente répondant aux critères ACR/EULAR 2013

Vous trouverez ci-dessous la présentation du projet.

Intersclero-PUGNET-GFRS-2018